La vie du Serment

Mélange de sport et de tradition

Nous ne sommes pas un groupement historique qui se gargarise, en chambre, de ses hauts faits du passé… Pour garder ses droits au sein de la Gilde, le Compagnon doit contribuer à la vie du Serment et de son musée, assister aux rencontres avec d’autres groupements, à diverses manifestations, assister à la Journée de la Gilde ou des Roys  et surtout pratiquer activement le noble tir à l’Arbalète, c’est-à-dire participer à au moins neuf des tirs officiels annuels.

Le sport

Depuis que l’arbalète a déserté les champs de bataille, les Compagnons et les membres du Serment pratiquent un tir sportif.

A cette fin, ils se réunissent tous les jeudis soir afin de s’entraîner ou de s’affronter en joutes amicales.

 

Pour ce faire, ils disposent, en notre local, de quatre pas de tir à 6 mètres, de quatre pas de tir à 10 mètres et de quatre pas de tir à 20 mètres.

Pour le tir à 6 mètres, ils utilisent une petite arbalète à crosse, d’un poids oscillant entre 3 et 5 kilos.

Pour le tir à 10 mètres, ils peuvent utiliser leur arbalète à crosse ou passer à une petite arbalète à contre-poids qui se pose sur l’épaule. Son poids varie entre 10 et 12 kilos.

Pour le tir à 20 mètres, ils utilisent une grande arbalète à contre-poids qui pèse entre 12 et 15 kilos.

 

Deux fois par an, nous nous rendons en Flandres pour pratiquer le tir à la perche. Nous n’en avons plus à Bruxelles ce qui rend cette pratique difficile.

 

Nos champions se mesurent également à d’autres tireurs dans les championnats régionaux et nationaux.

Le tir au Roy

Parmi les tirs officiels, les plus traditionnels et les plus prestigieux sont les tirs au Roy.

 

Depuis le moyen-âge, dans les semaines qui précèdent l’Ascension, les Compagnons se mesurent dans un tir particulièrement difficile pour gagner ce titre. Cela veut dire qu’à 6 et 10 mètres, nous tirons sur un clou qui en s’enfonçant fait exploser une charge à blanc. A 20 mètres, nous tirons notre flèche dans un anneau de la taille d’une pièce de 2 cents.

 

 Jadis, ils ne se mesuraient qu’à la perche, désormais, nous organisons donc un tir au Roy pour chacune des disciplines de tir que nous pratiquons.

Nous désignons ainsi quatre Roys de tir qui reçoivent leur collier de fonction durant la messe de la Fête de la Gilde qui se déroule le samedi qui suit l’Ascension . Ils le porteront pendant un an lors de toutes les manifestations officielles de la Gilde.

 

Comme le veut la tradition, les quatre Roys sont mis à l’honneur lors de l’Ommegang où ils précèdent avec leur dame, le peloton des Compagnons.

 

Lorsqu’un Compagnon réussit à être désigné Roy, trois années d’affilée, dans la même discipline de tir, il porte le titre d’Empereur à vie de cette discipline. Actuellement, notre Serment compte deux Empereurs à la perche.

Seul celui qui est devenu Empereur le plus récemment porte le collier de cette dignité. A l’Ommegang, il précède les quatre Roys de l’année.

La Journée de la Gilde et des Roys

​Le samedi qui suit l'Ascension, c’est la Journée des Roys ou Journée de la Gilde.

Elle commence dans notre local où les Compagnons, en grande tenue, se réunissent avant de descendre en peloton vers l’église du Sablon .

Là, ils accueillent leurs amis et confrères, les visiteurs officiels et les badauds par une haie d’honneur dans l’allée centrale de l’église.

Le Doyen-Chef et notre drapeau attendent sur le parvis, le représentant du Roi , Haut-Protecteur de la Gilde.

La messe solennelle peut commencer.

Durant cette cérémonie, les membres qui ont atteint le statut d’agrégé après leur année d’apprentissage, vont prêter le serment d’allégeance au Roi, à la Ville de Bruxelles et à la Gilde, et ainsi devenir Compagnons.

Ensuite, le Doyen  de l’église remettra aux quatre Roys, leur collier de fonction.

 

A l’issue de la cérémonie, le Serment invite tout ce petit monde à se réunir dans la Maison de la Gilde pour une réception typiquement bruxelloise.

Enfin, entre eux, les Compagnons partageront leur banquet annuel, un rituel très important, lié aux origines des Gildes, lors duquel les Compagnons cotisaient afin de financer les mécanismes de solidarité interne.

Rituels et sorties historiques

La vie de la Gilde est ponctuée de rituels et d’événements historiques récurrents. À cet effet, les Compagnons portent différentes tenues et respectent diverses traditions.

 

Pour tous les tirs officiels et les sorties modernes de la Gilde, nous portons ce que nous appelons notre tenue « club », faite d’un blaser bleu aux armes du Serment, d’une chemise bleue sous une cravate bordeaux, surmonté d’un baudrier rouge et vert, couleurs de Bruxelles, qui varie selon nos grades au sein de la Gilde.

 

Nos soirées de tir officiel, commencent par ce que nous appelons la Ronde. Devant le Conseil des Jurés posté sur l’estrade, les compagnons se tiennent en demi-cercle par ordre d’ancienneté pour écouter les instructions du Doyen-Chef, d’un autre Juré ou du Capitaine de tir, voire de celui qui offre le tir du jour.

 

A côté de ces cérémonies « modernes », nous participons également à différentes cérémonies en lien avec la période de la Renaissance, l’Ommegang bien entendu, mais aussi le Tour Sainte-Gertrude de Nivelles, le Festin de Lessines, les Fêtes Johanniques de Reims ou le Family Day au Coudenberg durant le Carolus Festival.

 

Lors de ces manifestations, nous portons notre tenue Renaissance, dite « à la romaine », qui se veut la traduction de la description qu’en fit un courtisan espagnol lors de l’Ommegang de 1549 et qui est représentée sur une tapisserie de la Salle Gothique de l’Hôtel de Ville. Il s’agit d’une robe bordeaux, sur une chemise blanche à jabot, sous un lourd manteau de velours bordeaux un peu plus foncé, à bords verts, brillants, sur des collants fuchsia. Sur la tête, nous portons un calot bordeaux incliné sur le côté droit du front.

L’accueil des visiteurs

​Notre Maison se veut ouverte, nous mettons un point d’honneur à faire connaître et à faire apprécier le patrimoine matériel et immatériel transmis depuis des générations par les arbalétriers bruxellois.

 

Dans ce cadre, outre les ouvertures du Musée, nous accueillons des étudiants pour des travaux sur notre histoire ou nos archives, des groupes, des conférences, des fêtes familiales, des réunions professionnelles... des visiteurs qui veulent être initiés au noble tir à l’arbalète. Vous trouverez tous les détails de ces activités dans les autres onglets de ce site.

Grand Serment Royal et de Saint-Georges des Arbalétriers de Bruxelles - ASBL n°409.382.164
Impasse du Borgendael - Place Royale, 7-9/bte 1 - 1000 Bruxelles
info@arbaletriers-saintgeorges.be
IBAN: BE39 0689 0065 3919 / BIC: GKCC BE BB

​© 2017 DNN Concept